Pourquoi le nom AstreTerre

Par Anne-Dorothée

 Ce nom est venu de lui-même, il n’y a pas eu de longues réflexions créatives autour d’une symbolisme quelconque. A mon réveil le 22 janvier, il était là.

A ce moment là, pour moi il a évoqué l’image de la Terre, éclairée et infusée depuis plusieurs points de l’Univers par une belle lumière, nourrissante et brillante

Que peut bien porter ce nom : faire briller, illuminer, activer la lumière, permettre son extension, sur la Terre, dans la terre, pour elle, pour l’Humanité, avec l’humain terrien, avec tous les habitants terrestres?

 

Un astre, par définition, c’est  un corps célestes, incluant les étoiles, les planètes et les comètes. Il s'agit de tout objet céleste naturel visible. Céleste et naturel, des mots qui me parlent… qui sont aussi en résonnance avec AstreTerre, l’Astre faisant partie du ciel, et la Terre, expression de la Nature.

 

Pour moi, à cet instant là, c’est en accord avec le grain de lumière que j’espère mettre en œuvre grâce à de l’information par des conférences libres d’accès, par des ateliers de relaxation et de méditation à faible coût et par des stages permettant l’immersion progressive au cœur de soi-m’aime et la rencontre du proche-Un.

 

Et aujourd’hui ce mot AstreTerre, me  parle de moi, portant le regard vers le ciel très souvent pour y chercher un soutien, un accord, la vision d’un monde idéal et profond, la chaleur d’un amour universel que je voudrais voir exprimé sur Terre. Et puis, de cette autre partie de moi, si longtemps  connue et ressentie de moi seule, cette partie non exprimée, terrestre, reliée à l’élément Terre à sa densité, à sa présence, à sa matérialité, à sa sensualité. Cette partie en émergence qui me permet doucement d’envisager de créer, de construire, de partager.

Je me sens portée et infusée en écrivant ces mots qui résonnent au plus profond de mon âme :-)

 

Et AstreTerre me parle aussi de nous, de l’association formée par les premiers signataires du contrat. Moi, évaporée, légère, souvent menée par les pensées, les sensations, les sentiments et Christophe, ancré, n’exprimant aucun doute, calme et serein. De moi sensible aux aspirations célestes et Christophe sensible aux aspirations terriennes.

Et de nous, attentifs au ciel et à la terre, et en apprentissage de ce qu’est être humain et être dans une relation humaine.

 

Je suis sure que d’autres raisons à ce joli nom apparaîtront au cours du temps….

 

Lumiere descend sur terre

Ajouter un commentaire